Visionner tous les projets

Une agriculture durable pour la génération de demain

Merci beaucoup de votre soutien qui a permis de terminer le projet avec succès.
SOS Villages d'Enfants aide les familles d'agriculteurs au Népal à gagner leur vie grâce à des méthodes d'agriculture durables. Cela leur permet de nourrir à nouveau leurs enfants de manière indépendante et de les envoyer à l'école. Les aider à s'aider eux-mêmes - grâce à votre soutien.

Situation initiale

Au Népal, l'un des pays les plus pauvres du monde, près de 70 % de la population vit de l'agriculture. Le sol est en fait fertile, mais peu de choses poussent pendant la saison sèche, et pendant la mousson, il pleut si fort que les cultures sont emportées. L'avancée du changement climatique intensifie encore plus ces phénomènes météorologiques. Le revenu de nombreuses familles d'agriculteurs est donc souvent à peine suffisant pour survivre. Au lieu d'aller à l'école, de nombreux enfants doivent travailler. Au total, 23 % de tous les enfants abandonnent l'école sans obtenir de diplôme. Les filles doivent se marier tôt parce que leurs familles ne peuvent pas payer l'éducation. En outre, des milliers de parents quittent chaque année leur village à la recherche d'un emploi à l'étranger. Leurs enfants restent sur place et sont souvent mal pris en charge.
Ce n'est pas forcément le cas, car les rendements agricoles pourraient être considérablement augmentés avec peu de ressources. C'est là qu'intervient l'action de SOS Villages d'Enfants.
Lire la suite

Idée

La première année, SOS Villages d'Enfants veut aider 25 familles d'agriculteurs à gagner leur vie. Au total, 75 familles doivent être soutenues en trois ans. Cela leur permettrait de nourrir sainement leurs enfants, de mieux s'occuper d'eux et de les envoyer à l'école. Environ 225 enfants peuvent ainsi sortir du cycle du manque d'éducation et de la pauvreté.
Lire la suite

Réalisation

La première année, 25 familles réparties dans 6 fermes modèles s'initient aux nouvelles méthodes en recevant une courte formation pratique. Dans le même temps, les parents sont sensibilisés à la parentalité non violente et à l'importance de l'éducation pour leurs enfants. Ensuite, l'équipe locale du projet se rend régulièrement dans les exploitations pour aider les familles à mettre en œuvre ce qu'elles ont appris. Au cours des deux années suivantes, 50 autres familles d'agriculteurs apprennent et appliquent les nouvelles méthodes de culture et d'éducation. Au total, environ 225 enfants peuvent être nourris et éduqués de manière saine.
Les mesures et méthodes suivantes ont déjà fait leurs preuves au Népal:

  • Grâce à la construction de serres et de systèmes d'irrigation, les fruits et légumes poussent toute l'année. Il s'agit notamment de variétés qui étaient auparavant moins courantes, comme les tomates, les concombres et les choux-fleurs. Ceux-ci peuvent être vendus à un meilleur prix en dehors de la saison principale.

  • La culture de cultures mixtes et de variétés différentes réduit les pertes dues aux parasites.

  • Des lits surélevés et des bâches en plastique protègent les semis des parasites et des inondations.

  • Les abris surélevés protègent les poulets et les chèvres de l'humidité et des maladies.

  • Le fumier et le compost fournissent un bon engrais, ce qui augmente encore les rendements.

  • En stockant et en commercialisant ensemble leurs produits, les agriculteurs s'approprient l'ensemble des revenus.

  • Des plans de développement familial sont élaborés avec les enfants et les parents, ce qui garantit que les enfants peuvent aller à l'école et qu'ils sont également pris en charge et soutenus avec amour à la maison.


 
Financement:

  • Cours pour agriculteurs sur les cultures maraîchères modernes et l'élevage moderne CHF 550

  • Achat de semences, de films pour tunnels, de matériaux de construction pour les systèmes de compostage et d'irrigation, etc. CHF 8'240

  • Soutien technique et conseils aux familles d'agriculteurs pour la conversion à la production de légumes modernes CHF 460

  • Formation de 6 agriculteurs en tant qu'accompagnateurs de cultures maraîchères et création de 6 fermes modèles CHF 1'250

  • Achat de matériaux de construction pour de nouvelles étables et granges ainsi que de races de chèvres et de poulets appropriées CHF 7'630

  • Appui technique et conseils aux familles d'agriculteurs pour la construction des étables et des granges et pour l'alimentation et les soins du nouveau bétail CHF 460

  • Visites mutuelles d'agriculteurs au sein d'une même communauté et entre communautés dans le but d'échanger des expériences et d'apprendre les uns des autres CHF 360

  • Formation de 6 femmes et hommes agriculteurs en tant qu'accompagnateurs de bétail et création de 6 fermes modèles CHF 1'250

  • Contribution aux coûts salariaux du personnel de SOS Villages d'Enfants Népal et aux dépenses des volontaires CHF 1'800


Coût total: CHF 22'000
Lire la suite

Auteurs

SOS Villages d'Enfants Suisse
SOS Villages d'Enfants offre un foyer aimant aux enfants dans le besoin et renforce les familles à risque dans plus de 135 pays. Grâce à des programmes d'éducation, de santé et de génération de revenus, nous donnons aux enfants et aux familles les moyens de façonner leur propre avenir.
La Fondation SOS Villages d'Enfants Suisse est une organisation d'aide à l'enfance privée, non affiliée politiquement et confessionnellement, qui finance SOS Villages d'Enfants et des programmes connexes visant à renforcer les familles dans les pays en développement.
 
Cliquez ici pour plus d'informations.
Lire la suite

Aide d'urgence Covid et agriculture durable

Népal a été très durement touché par le Covid-19. C'est pourquoi nous avons apporté une aide médicale d'urgence et soutenu les familles avec des biens de première nécessité. Après le lockdown, le projet agricole peut maintenant prendre son envol.

La variante delta du coronavirus a laissé de profondes traces au Népal. Le matériel médical a fait défaut, surtout dans les zones rurales, ce qui a entraîné une augmentation du nombre de décès. De plus, de nombreuses familles ne savaient pas comment se protéger d'une contamination.

C'est pourquoi SOS Villages d'Enfants a d'abord apporté une aide d'urgence avant de pouvoir lancer le projet "Une agriculture durable pour la génération de demain". Une station Covid ainsi que des centres de santé locaux ont été approvisionnés en bouteilles d'oxygène, médicaments, masques, etc. Des dépliants ont en outre été distribués à la population pour leur permettre d'en savoir plus sur les mesures d'hygiène.

Lorsque les visites à domicile ont été à nouveau possibles, il s'est d'abord agi de déterminer ce dont les familles bénéficiaires avaient le plus besoin. Ce n'est qu'une fois que les besoins de base tels que les vêtements et la nourriture ont été couverts que nous avons pu commencer le travail de projet à long terme.

Entre-temps, les premiers cours d'agriculture ont démarré avec succès. SOS Villages d'Enfants travaille d'arrache-pied pour rattraper le temps perdu. Nous vous remercions chaleureusement pour votre don, qui sera intégralement utilisé pour le projet agricole. Nous avons pu financer l'aide d'urgence par d'autres moyens.

L'histoire de Prabin

Prabin est un jeune de 18 ans originaire de Vyas. Il vit avec sa mère et son jeune frère dans une petite maison. Le père a quitté la famille il y a de nombreuses années.

Le fait que Prabin retourne aujourd'hui à l'école et fréquente la dixième classe ne va pas de soi. Comme sa mère gagnait trop peu en tant que journalière, Prabin a interrompu sa formation il y a deux ans pour aller chercher du travail en Inde. Mais les conditions de travail étaient très mauvaises. Prabin a même été maltraité et il gagnait à peine de quoi survivre. Il a finalement perdu son emploi à cause de la pandémie de Corona et est rentré chez lui. Sans occupation, il traînait toute la journée. Sa mère s'inquiétait beaucoup pour son avenir.

Finalement, SOS Villages d'Enfants a pris contact avec la famille de Prabin. L'assistante sociale a pu motiver le jeune à retourner à l'école. SOS Villages d'Enfants a également soutenu la mère et les deux garçons en leur fournissant un paquet d'aide d'urgence ainsi que du matériel scolaire. Bientôt, la mère suivra un cours de culture maraîchère durable. Plus tard, elle pourra peut-être même ouvrir un petit magasin de légumes et assurer ainsi durablement le revenu de la famille.

Anonyme 20 CHF
Anonyme 50 CHF
Elisabeth Boullay 50 CHF
Anonyme 50 CHF
Kurt Schnyder 100 CHF
Tönet Töndury 1'000 CHF
Pascal Lehmann 200 CHF
Mikr Kos 100 CHF
Mateo Rodriguez 4 CHF
Monica Tschaggelar 100 CHF
God works through people 500 CHF
Adrian Spicher 100 CHF
Sara Rohner 100 CHF
Eva Keller 20 CHF
Fredy Eckstein 500 CHF
Lukas Tritten 50 CHF
Anonyme 100 CHF
Anonyme 10 CHF
Stiftung there-for-you 2'000 CHF
Casutt Druck & Werbetechnik AG 2'500 CHF
Sylvia Wilkinson 210 CHF
Franziska Rossi-Loher 180 CHF
Andreas Werner Meier 20 CHF
Vermittelt durch Swisscom 460 CHF
Anonyme 170 CHF
Anonyme 155 CHF
Ruth Burkhalter 250 CHF
Pierre-Olivier Izac 100 CHF
Vèronique Bircher 250 CHF
Iris Gasser 160 CHF
Anonyme 415 CHF
Anonyme 180 CHF
Anonyme 10'000 CHF
test tetst 50 CHF
Susi Brunner 500 CHF
Neue Sicht 100 CHF
ALFRED VON AMSELFELD 50 CHF
Fredy Eckstein 500 CHF
Verena Barrueto 500 CHF
Petar Sabovic 50 CHF
Noé Schuler 30 CHF
Jaël Schuler 50 CHF
Marion Schmitz 50 CHF
Roland Schuler 5 CHF
Roland Schuler 5 CHF
Roland Schuler 10 CHF
Il n’y a pour l’instant aucun partenaire du projet. Si tu es intéressé*e, contacte-nous via info@there-for-you.com.

Partenaires principaux