Visionner tous les projets

Captage du CO2

Malheureusement, l’objectif du projet n’a pas pu être atteint.
Les entreprises de transport doivent opérer une transformation écologique rapide. La technologie de captage de CO2 permet de capter jusqu’à 90% des émissions. Grâce à ton don de CHF 50, le prototype Alpha peut être construit.

Situation initiale

QAPTIS est un spin-off de l’IPESE (Industrial Process and Energy Systems Engineering), un laboratoire de l’EPFL (Swiss Federal Institute of Technology) dirigé par le professeur François Marechal. Ce projet est voué à un avenir plus écologique, avec pour objectif de contribuer à résoudre les défis du changement climatique dans l’industrie des transports en captant les émissions à leur source. En effet, les camions et les navires sont responsables de plus de 10% des émissions mondiales de CO2 et font partie d’un secteur difficilement contournable qui devra faire face à de nouvelles réglementations: une diminution des émissions de 50% d’ici 2050 pour le secteur maritime et de 30% d’ici 2030 pour le secteur routier. La pression pour que cela se fasse rapidement et efficacement, ce que les solutions électriques et hydrogènes ne peuvent toujours pas offrir, est forte.
Pour répondre à ce défi, nous travaillons à la construction d’un prototype capable de capter 90% du CO2 émis par les camions et les navires, de le stocker sous forme liquide, puis de le recycler dans différents matériaux ou combustibles synthétiques. QAPTIS propose une solution prête à l’emploi qui permet aux transporteurs de respecter les réglementations relatives au CO2 sans avoir à renouveler l’ensemble de leur parc de véhicules électriques ou à hydrogène. En effet, la technologie peut être installée a posteriori sur les véhicules existants.
Lire la suite

Idée

Nous avons tous rêvé d’un monde différent, c’est certainement pourquoi nous aimons lire des bandes dessinées. Vous vous souvenez de la bande dessinée belge dont le personnage principal est Gaston Lagaffe? Avec son habitude surnaturelle de provoquer des catastrophes, Gaston a en quelque sorte inventé la première version du kit QAPTIS. Il a mis un ballon sur le pot d’échappement de sa voiture, dans l’intention de capter tout le CO2 et les autres polluants émis par la voiture. Mais gaffeur et maladroit comme il est, tout s’est échappé du ballon et est retourné dans l’air. C’est comme cela que l’idée de QAPTIS est née! Gaston a provoqué un désastre tandis que François Marechal a élaboré un projet très ambitieux. Il a formé une équipe et tous ensemble, nous travaillons à tirer le meilleur parti de QAPTIS, afin de participer à la mutation de l’industrie des transports. Du système de captage de Gaston à QAPTIS, inspiré par le latin «Captis» et l’espéranto «Kapti» signifiant «capture», se réfère au langage universel car QAPTIS est confronté à un problème mondial.
 
Lire la suite

Réalisation

Le projet est divisé en 3 phases:
Phase 1 - la première phase, dans laquelle nous nous trouvons actuellement, correspond à la construction du prototype Alpha: nous prouvons que le captage de CO2 sur un mélange de gaz synthétique est possible. Parallèlement, nous travaillons à la création de notre entreprise, QAPTIS, qui devrait être fondée en 2021.
Phase 2 - la deuxième phase à partir de mi-2021 correspond au prototype bêta: nous testerons le système sur un camion et verrons si d’autres polluants comme les NOx, les SOx et les particules fines peuvent également être récupérées. Cette opération sera réalisée en partenariat avec le Mobility Lab (avec le soutien de la poste Suisse). De plus, un garage professionnel pour véhicules lourds (Véhicules Industriels AS) fournira des installations pour travailler sur le chariot et assurer une installation adéquate.
Phase 3 - prévue pour 2022, puis en continu, elle est appelée «les démonstrateurs». La technologie sera alors utilisée en situation réelle.
Ce projet permettra la création d’une économie circulaire autour du captage de CO2 et aidera les entreprises de transport à faciliter et à accélérer la transition écologique en offrant une solution complémentaire aux véhicules lourds électriques et à hydrogène.
Lire la suite

Auteurs

Yves Loerincik & François Marechal - EPFL (Swiss Federal Institute of Technology)
Lire la suite

Aucune mise à jour n’est actuellement disponible
GAEL PACKER 50 CHF
Raphael Emery 10 CHF
Marion Schmitz 10 CHF
Il n’y a pour l’instant aucun partenaire du projet. Si tu es intéressé*e, contacte-nous via info@there-for-you.com.

Partenaires principaux